Articles

Joyeux anniversaire, Samantha!

Joyeux anniversaire, Samantha! est le quatrième livre de la série Samantha.

Contenu

  • 1 Caractères
    • 1.1 Précédemment mentionnés
  • 2 Résumé chapitre par chapitre
    • 2.1 Chapitre un: Jupons et petits fours
    • 2.2 Chapitre deux: La fête
    • 2.3 Chapitre trois: New York City
    • 2.4 Chapitre quatre: Suivez ce chien!
    • 2.5 Chapitre cinq: Changements
    • 2.6 Rétrospective: grandir en 1904
  • 3 couvertures de livres
  • 4 Trivia
  • 5 articles associés à Joyeux anniversaire, Samantha!
  • 6 Références

Caractères

Mentionnés précédemment

  • Samantha Parkington
  • Mary Edwards
  • Eddie Ryland
  • Cornelia Edwards
  • Gardner Edwards
  • Agnes et Agatha Pitt [1]
  • Hawkins
  • Mme Hawkins
  • Ida Dean
  • Ruth Adams
  • Edith Eddleton

Résumé chapitre par chapitre

Chapitre un: Jupons et petits fours

Joyeux anniversaire, Samantha.jpg Joyeux anniversaire, Samantha.jpg

Samantha est réveillée par Agatha et Agnès qui lui enfoncent un bouquet bras. Quand Samatha leur dit que cest beau, ils lui disent fièrement quils lont fait eux-mêmes. Agnès dit que le bouquet était son idée, mais cest Agatha qui a eu lidée de lenvelopper de dentelle. Quand Samantha demande doù ils ont obtenu la dentelle, ils gloussent, admettant quils « ont coupé leur jupon. Samantha dit que Grandmary serait furieuse si elle avait coupé son jupon. Les jumeaux insistent sur le fait que leur mère ne le serait pas depuis le jupon. devenait de toute façon trop petit pour eux. Samantha rit. Au cours de la semaine de leur visite, les jumeaux ont déjà bouleversé la maison de Grandmary.

Les jumeaux invitent Samantha à shabiller pour pouvoir descendre et prendre le petit-déjeuner. commentez négativement les sous-vêtements longs de Samantha, insistant sur le fait que personne à New York ne porte plus de sous-vêtements longs. Samantha explique que Grandmary insiste pour quelle porte des sous-vêtements longs de septembre à juin. Les jumeaux sexclament que « cest une règle à lancienne » et exhortent Samantha à se décider pour une fois. Samantha suit leurs conseils et shabille sans les longs sous-vêtements. Samantha prévoit de montrer son bouquet à Hawkins, mais Agatha dit quil la déjà vu et les roses proviennent de son rosier. Samantha est inquiète car personne nest autorisé à toucher le rosier Hawkins, mais Agnès lui assure quil y a plusieurs roses sur le buisson et il ne sen souciera pas si elles en ont emprunté quelques-unes.

À la surprise de Samantha, Agnes a raison et Hawkins pense que les roses sont un merveilleux cadeau. Lui et Mme Hawkins donnent des muffins aux bleuets aux filles pour le petit déjeuner. Le muffin de Samantha a une bougie allumée qui dépasse du milieu. Samantha souffle la bougie dun souffle et souhaite qu «avoir dix ans serait complètement différent davoir neuf ans» parce quelle est prête pour certains changements dans sa vie. Mme Hawkins dit à Samantha quelle aura un gâteau avec dix bougies pour sa fête dans laprès-midi et dit en plaisantant quelle devra les souffler avec plus dun souffle. Agatha suggère à Mme Hawkins quau lieu de faire un gâteau avec dix bougies, elle devrait faire dix petits gâteaux avec une bougie dans chacun deux. Elle explique quils sappellent des petits fours et que les dames les mangent lors de goûter à New York. Samantha aime lidée dAgatha et demande à Mme Hawkins si elle ferait les petits fours. Mme Hawkins doute au début de lidée de faire quelque chose de différent, mais finit par y consentir. Agnes suggère également que Hawkins façonne la crème glacée en moules à crème glacée parce que cest ainsi que la crème glacée est servie dans les glaciers de New York. Samantha aime aussi lidée dAgnès et demande à Hawkins sil changerait la glace; tant que la crème glacée est sa saveur préférée, la menthe poivrée. Hawkins est daccord et dit que les filles peuvent laider à faire la glace quand il a lavé le congélateur de crème glacée.

Les filles finissent leur petit-déjeuner et sortent. Samantha commence à dire à Agnès et Agatha comment faire de la crème glacée quand Eddie Ryland sapproche. Il sadresse aux jumeaux en disant «Hé, têtes de carottes». Agnès se renfrogna et lui dit de ne pas dire « hé » parce que le foin est pour les chevaux. Eddie répond quAgnès le sait parce quelle mange comme un cheval. Il rit de sa blague et demande ce que font les filles. Ils répondent quils « ne font rien, mais alors Hawkins sort avec le congélateur de crème glacée. Eddie déclare quil » aidera à faire la crème glacée, affirmant quil sait tout à ce sujet. Les filles disent « non » ensemble et Agatha ordonne à Eddie de partir. Eddie se tient debout et demande qui va le faire partir. Agatha dit quelle le fera et fait un poing.Samantha sait quAgatha donnerait un coup de poing à Eddie si elle le voulait, et que la règle la plus stricte de Grandmary « LES FILLES NE COMBATTENT » ne larrêterait pas. Samantha permet à Eddie daider à faire la glace pour maintenir la paix, chuchotant jumeaux quil pourrait partir sils lignorent.

Hawkins commence à faire la crème glacée en versant des chips de glace dans le congélateur de crème glacée. Samantha ajoute le sel. Hawkins lui conseille de nen utiliser que suffisamment pour faire fondre la glace. glace. Eddie ajoute dans une voix de savoir-tout pour garder le sel loin du couvercle du récipient parce que la crème glacée sera gâchée si le sel pénètre à lintérieur. Agatha dit à Eddie quils nont pas besoin de lui pour les diriger et bloque sa vue. Samantha dit heureusement que la glace sera la meilleure que quiconque ait jamais mangée alors que Hawkins tourne la manivelle du congélateur. Agnès dit quelle ne peut pas attendre pour goûter la glace et Samantha et Agatha sont daccord avec elle. Eddie est daccord aussi, mais les filles lignorent.

Chapitre deux: La fête

Samantha s’habille pour sa fête d’anniversaire et prend sa robe rayée et son tablier en dentelle. Grandmary entre dans la pièce et souhaite un joyeux anniversaire à Samantha. Elle dit quelle a quelque chose de spécial à porter à sa fête et lui dit de faire face au miroir. Samantha se tient immobile pendant que Grandmary attache un cercle de bouton de rose en soie dans ses cheveux. Samantha jaillit de la beauté du cercle. Grandmary explique que la mère de Samantha portait le cercle le jour de son dixième anniversaire et aurait été heureuse de le voir lui être transmis. Samantha remercie Grandmary pour le cercle. Ils descendent pour attendre les invités à la fête. Samantha se tient devant la maison à côté de Grandmary, excitée par les surprises quelle et les jumeaux ont prévues pour tout le monde. Les invités arrivent vêtus de leurs plus belles robes de soirée et portant leur poupée préférée dans une main et un cadeau pour Samantha dans lautre. Les invités (à part Agnes et Agatha) incluent Ida Dean, Ruth Adams et Edith Eddleton. Même si Samantha connaît bien tout le monde, elle se sent timide car ses amis lui font la révérence et grand-mère. Les invités se sentent également timides, surtout quand ils voient Agnès et Agatha porter du bleu pâle robes, le dernier style de New York.

Les filles sortent et sassoient tranquillement dans un cercle de chaises en osier. Elles sassoient droit avec leurs poupées sur les genoux et les jambes croisées aux chevilles. Samantha trie s deux fois pour entamer une conversation polie et adulte sur le temps chaud, mais personne na rien à dire. Agnes suggère à Samantha douvrir ses cadeaux et les autres filles sont daccord. Samantha reçoit une boîte de crayons de couleur dIda, un fan de Ruth, un livre dexercices de piano dEdith et un ours en peluche dAgnès et Agatha (qui ont gardé leur cadeau pour la fin). Agnes explique que les ours en peluche sont la nouveauté de New York et quils voulaient que Samantha en ait un à lui. Samantha les remercie pour lours et le passe aux autres. Une fois que toutes les filles ont eu la chance de tenir lours, elles se taisent à nouveau, essayant dagir de manière polie et adulte.

Juste à ce moment, loncle Gard et la tante Cornelia arrivent dans leur voiture. Samantha et ses invités sautent avec impatience de leurs chaises et accourent pour les saluer. Gard va directement à Samantha, la prend dans ses bras et dit en plaisantant: «Joyeux samedi, Bertha! Toutes les filles gloussent alors que Gard fait semblant dêtre confus, puis décide de recommencer. Il reprend Samantha, lui donne un baiser et lui souhaite correctement un joyeux anniversaire. Cornelia dit quelle a quelquun à rencontrer pour Samantha. Elle monte dans la voiture et soulève un chiot brun et blanc nommé Jip. Samantha prend Jip dans ses bras et dit quil est parfait, tandis que Jip lui lèche le menton. Agatha lui propose de lui faire faire des tours. Cornelia avertit les filles de garder un œil sur Jip car il est fringant et aime courir. Les filles retournent dans leur cercle de chaises en osier et Samantha place Jip au milieu du cercle. Agatha ordonne à Jip de sasseoir, mais il ne le fait pas. Agatha admet que Jip nobéit pas toujours aux ordres et lui ordonne de sasseoir à nouveau. Jip lignore et court follement autour du cercle. Jip aboie aux pieds des filles et Agnès explique quil aime les chaussures. Toutes les filles sassoient dans leurs chaises et dansent leurs pieds de haut en bas pendant que Jip essaie joyeusement de les attraper. Le pied dAgatha renverse accidentellement la boîte avec lours en peluche de Samantha dedans et lours tombe. Jip grogne à lours pour le plaisir des filles. Agatha prend lours et lagite de manière ludique devant le visage de Jip, lui ordonnant dessayer de lattraper. Jip arrache lours des mains dAgatha et court à travers la pelouse en traînant lours par la jambe. Samantha lui crie darrêter. Toutes les filles poursuivent Jip à larrière de la maison, en cercles autour du chêne, à travers lallée, à travers la haie de lilas et dans la cour du Ryland.

Les filles le rattrapent enfin à côté du bain doiseaux du Ryland. Agatha commence à faire un bond en avant pour lattraper, mais Samantha larrête parce quelle a une meilleure idée. Samantha enlève sa chaussure et la balance devant Jip.Jip laisse immédiatement tomber lours en peluche, court vers Samantha et attrape sa chaussure. Samantha le prend dans ses bras et ses pattes boueuses tachent son tablier. Les autres filles applaudissent et Edith demande où se trouve lours en peluche. Eddie Ryland apparaît tenant lours par le nez. Samantha ordonne à Eddie de rendre lours. Eddie dit quil ne gagnera pas à moins quils ne le laissent jouer avec Jip et avoir de la glace parce quil a aidé à le faire. Samantha dit fermement quil ne peut pas jouer avec Jip parce quil appartient à Cornelia, et il ne peut pas avoir de glace parce que « s pour sa fête. Les jumeaux ajoutent quEddie nest pas invité à la fête car cest réservé aux filles. Eddie dit obstinément quil « va juste garder lours et Agnes appelle Eddie un » nincompoop. « Toutes les filles rient et chantent » Eddie est un nincompoop! Eddie est un nincompoop! « Agatha tacle Eddie au sol et récupère lours en peluche. Toutes les filles retournent dans la cour de Samantha en applaudissant et en applaudissant Agatha.

Grandmary se tient au cercle de chaises et demande ce qui sest passé. Samantha explique comment Jip sest enfui avec lours en peluche, mais laisse de côté la partie sur Agatha sattaquant à Eddie parce que cela enfreint la règle de Grandmary sur les combats. Grandmary dit quelle espère que les filles ne « t font pas un spectacle delles-mêmes et les examine: Agnès » la ceinture est déliée, Agatha a des taches dherbe sur ses bas, le cercle de Samantha est incliné sur une oreille, et larc de cheveux dIda est parti. La grand-mère semble pouvoir sourire, mais remarque à la place que les filles doivent être au chaud après avoir chassé Jip et leur suggère de prendre de la limonade. Grandmary conduit les filles dans les escaliers vers le porche où est dressée la table danniversaire. La table est dressée avec une nappe en dentelle, les meilleures cuillères en or de Grandmary, un pichet de limonade rose et un bouquet. de roses à chaque endroit. Les filles sassoient et Samantha leur donne à chacune un éventail pour un cadeau. Les filles agissent comme des jeunes filles en ouvrant et en fermant leurs fans et en séventant élégamment. Après avoir mangé des sandwichs au thé et bu leur limonade, Mme Hawkins sort avec le plateau de petits fours avec des bougies allumées. Les filles haletent de joie et chantent « Joyeux anniversaire » à Samantha alors quelle souffle toutes les bougies dun seul coup. Mme Hawkins donne à chaque fille un petit quatre. Samantha demande si ses invités veulent de la glace à la menthe poivrée dune voix adulte alors que Hawkins commence à la servir.

Les filles mettent de grosses cuillerées sans style dans leur bouche. Leurs visages deviennent aussi roses que la glace lorsquils découvrent quelle a un goût horrible. Ils toussent et sétouffent, crachent la glace dans leurs serviettes et boivent de grandes gorgées de limonade. Samantha sexclame que la glace est pleine de sel! Hawkins est perplexe et dit quEddie a essayé il y a quelques minutes et ne sest pas plaint. Samantha demande si Eddie était seul avec la glace. Hawkins répond quil létait. Agnes sexclame avec colère quEddie a mis du sel dans la glace et la gâchée. Agatha se lève et menace de lui donner une leçon. Elle rencontre Cornelia, qui demande pourquoi les filles ont lair si aigres. Samantha explique quelles sont salées, pas aigres et explique le truc dEddie. Cornelia essaie une bouchée de la glace, fait des grimaces et conseille aux filles dignorer la glace et de manger simplement les petits fours et la limonade.

Les filles mangent leurs petits fours en silence, mais Samantha est trop bouleversée pour avaler car sa belle fête est gâchée. Agnès et Agatha mangent rapidement et se dépêchent de parler à Cornelia. Quelques minutes plus tard, ils reviennent en courant. Les jumeaux sexclament que Samantha peut venir rester avec Cornelia la semaine prochaine à New York si Grandmary le permet. Ils mentionnent également quils peuvent aller au Ice Cream Parlour de Tyson pour la meilleure glace du monde. Samantha est excitée, oubliant tout le tour dEddie et demande à Grandmary si elle peut aller à New York. Grandmary dit oui et ajoute quelle ira aussi parce quelle a elle-même envie de glace à la menthe poivrée.

Chapitre trois: New York

Une semaine plus tard, Samantha et Grandmary sont arrivées à New York. Ils montent dans un taxi tiré par des chevaux de la gare au Gard et à la nouvelle maison de Cornelia. Samantha se penche en avant, tenant son chapeau, essayant de voir les sommets des immeubles et les gens qui se pressent sur le trottoir. Samantha dit à Grandmary à quel point elle est excitée de revoir Agnès et Agatha, et à quel point elles sont amusantes à côtoyer. Grand-mère reconnaît que ce sont des filles heureuses et vivantes, mais parfois elles vont trop loin avec leurs idées. Samantha admet silencieusement que «leurs idées étaient aussi emmêlés comme leurs boucles rouges et rebondissantes « et dit que les jumeaux pensent juste à de nouvelles façons de faire les choses. Grandmary répond quils ne réfléchissent pas toujours attentivement et ne se rendent pas compte que les anciennes méthodes sont les meilleures dans certaines situations.

Soudainement, le taxi sarrête brusquement au bord du Madison Square Park. Samantha et Grandmary se penchent en avant et voient une grande foule de femmes debout sur le trottoir et la rue. Certaines femmes accrochent des banderoles disant  » LES FEMMES LUTTER POUR VOTRE DROIT DE VOTE « et » MAINTENANT CEST LE TEMPS POUR CHANGER « à travers lentrée du parc ».Le chauffeur de taxi explique à Grandmary quils doivent emprunter une route différente car les femmes bloquent la circulation. Grandmary lui conseille de faire ce quil y a de mieux et est indifférente à ce qui se passe. Samantha, cependant, est fascinée et demande qui sont les femmes. Grandmary explique que ce sont des suffragistes qui pensent que les femmes devraient pouvoir voter. Elle exprime sa désapprobation des suffragistes en disant quils se réunissent pour faire du chahut à propos de la modification des lois et que leurs idées ne sont que de nouvelles notions truquées. Le taxi tourne dans une rue plus calme. Samantha est toujours très curieuse de la réunion dans le parc, mais décide de ne pas demander plus de questions à ce sujet après avoir vu le regard sur le visage de Grandmary.

Le taxi sarrête enfin devant la grande et étroite maison de pierre brune du Gard et de Cornelia. Samantha saute du taxi sur le trottoir et entend des gens lappeler par son nom. Elle lève les yeux pour voir Agnès et Agatha agiter à elle par lune des fenêtres de létage. Agnès tient également un Jip joyeux, aboyant et agitant sa patte. Cornelia sort et accueille Samantha et Grandmary. Les jumeaux et Jip sortent en courant après elle et étreignent Samantha. Cornelia leur fait signe de rentrer et tout le monde entre dans la maison. Gard les attend sur le pas de la porte. Il dit à Samantha en plaisantant quil est content de la voir car il la cherche toute la semaine et ne semble pas trouver quoi que ce soit dans la nouvelle maison. Cornelia le taquine en lui demandant sil pourrait leur trouver un déjeuner. Gard embrasse le bout de son nez et répond quil na jamais de mal à trouver de la nourriture. Les jumeaux entraînent Samantha dans la salle à manger et la font asseoir entre eux à table . La femme de chambre leur passe de la nourriture pendant que les jumeaux se douchent avec Samantha h questions sur Eddie, le trajet en train et ce quil faut faire après le déjeuner jusquà ce que Cornelia les réprimande doucement pour quils sarrêtent.

Cornelia demande à Grandmary où elle compte faire ses courses pour la journée. Grandmary répond quelle ira chez O « Neill » et nira jamais plus loin. Gard lui suggère de se rendre dans un nouveau magasin de la Cinquième Avenue qui est plus proche que celui dO « Neill », mais qui ne se souvient pas du nom. Grandmary lui dit gentiment de ne pas sinquiéter de se souvenir car elle a magasiné chez O « Neill » s pendant trente ans ans et est trop vieille pour changer ses habitudes maintenant. Cornelia dit lentement que Madison Square Park est près de O « Neill » s et pourrait être bondé parce quune réunion a lieu. Grandmary répond quelle et Samantha ont déjà vu la foule. Elle ajoute que , à son avis, les dames ne devraient « pas se rassembler dans les lieux publics, surtout ne pas parler de » ce non-sens du vote « . Cornelia répète, « Nonsense? » dune voix légèrement plus haute. Grandmary continue son argument et dit que voter na jamais été une préoccupation de dame et ne voit aucune raison pour laquelle cela devrait changer maintenant. Elle conclut que les suffragistes se font des spectacles et devraient rester à la maison où les femmes appartiennent. Samantha voit Agnès et Agatha regarder lun à lautre en haussant les sourcils puis fixant rapidement leurs bols à soupe. Cornelia ouvre la bouche comme pour contredire Grandmary, puis la ferme et ne dit rien.

Samantha essaie de poser des questions sur la réunion, mais Gard rapidement change de sujet en lui disant quil ya une grande boîte dans le hall avec un cadeau à lintérieur. Il affirme quun homme la approché pour lui demander sil connaissait une fille qui avait récemment eu dix ans et de lui donner la boîte. Samantha oublie rapidement ses questions et elle et les jumeaux courent vers le couloir. Les filles déchirent le papier demballage et ouvrent la boîte, contenant un beau landau pour transporter des poupées. Samantha embrasse Gard et le remercie pour la poussette; sachant que le landau venait de lui et de personne dautre. Agnès leur propose de lemmener au parc et le Gard accepte. Agatha demande sils peuvent amener Jip avec eux. Cornelia refuse, leur rappelant comment Jip sest échappé à la fête de Samantha. Agatha répond que Jip ne senfuira pas parce que le parc est clôturé, et quils niront quau parc de lautre côté de la rue et pas plus loin. Cornelia cède finalement après avoir fait promettre aux filles de garder Jip en laisse. Cornelia ajoute quelle doit aller à une réunion, mais quelle sera de retour à 15 h 30 pour quils puissent rencontrer Grandmary au glacier. Grandmary leur rappelle de se comporter comme des jeunes filles et Cornelia répète de garder Jip en laisse. Gard dit aux filles de samuser au parc Gramercy. Les filles promettent quelles le feront, et Jip aboie en accord.

Chapitre quatre: Suivez ce chien!

Les filles et Jip se dirigent vers Gramercy Park, un magnifique parc verdoyant clôturé au milieu de la ville bondée. Jip ouvre la voie avec Agnès et Agatha tenant la laisse. Samantha pousse son nouveau landau de poupée avec une des poupées Agnès dedans. Une fois quelles ont fermé la porte du portail, Jip conduit les filles à une grande fontaine au centre du parc. La fontaine a une petite piscine au fond avec de létain des cygnes nagent dedans et Samantha remarque à quel point les cygnes sont réalistes. Jip semble être daccord avec elle car il commence à grogner contre les cygnes et traîne sa laisse en essayant de les attaquer.Agatha ordonne à Jip de sarrêter, mais Jip continue daboyer et se précipite sur les cygnes. Elle le prend également deux fois, mais Jip ne s’installe toujours pas et se tortille dans ses bras. Agatha se plaint qu’elle est fatiguée de porter Jip et demande à Agnès si elle va le porter. Agnès refuse parce qu’elle ne veut pas d’empreintes de pattes sa robe et dit, imitant grand-mère, «les dames ne se font pas des lunettes». Agatha se plaint que cétait lidée dAgnès damener Jip en premier lieu et Agnes insiste que ce nétait pas. Samantha rompt leur argument en proposant de porter Jip si Agatha pousse le landau.

Agatha regarde le landau et dit quelle a une meilleure idée: ils pourraient mettre Jip dans le landau pour quaucun deux nait à le porter. Agnès y consent instantanément, mais Samantha ne pense pas que ce soit une bonne idée. Elle rappelle aux jumeaux quils ont promis à Cornelia de garder Jip en laisse et Agatha lui assure quils le feront. Elle met ensuite Jip dans le landau, glisse la laisse de son poignet et la passe autour de la poignée du landau. Samantha toujours a des doutes et Agnès lui dit de ne pas sinquiéter, disant que cest une nouvelle façon de promener un chien et que Jip a lair mignon dans le landau. Jip a lair mignon pendant environ une seconde, mais tire ensuite sur la laisse avec ses dents et la retire de la poignée. Avant que les filles ne puissent larrêter, Jip saute du landau et sélance. Samantha crie à Jip de sarrêter et court après lui, essayant de saisir sa laisse. Les filles paniquent alors que Jip se tortille entre les barres de fer de la clôture et se glisse hors du parc. Agatha essaie sauvagement de grimper par-dessus la clôture pendant quAgnès se tient figée avec son visage dans ses mains et gémissant. Samantha voit quelle doit prendre les choses en main et sexclame quils doivent attraper Jip. Elle conduit les jumeaux à la porte du portail et la pousse pour louvrir. Ils voient Jip courir à mi-chemin du pâté de maisons. Agnès rappelle à Samantha quelles « ont oublié la poussette, mais Samantha insiste pour quelles la laissent derrière elle car attraper Jip est plus important.

Les filles courent après Jip. Jip court vers un hôtel au coin avec un groupe de personnes attendent dehors avec leurs tas de bagages. Samantha appelle la foule « Arrête ce chien! » mais Jip est trop rapide pour eux. Lui, bondit dans la foule, saute par-dessus un coffre et se glisse dans le coin.

Chapitre cinq: Changements

Jip conduit Samantha et les jumeaux au Madison Square Park où les suffragistes se rencontrent. Cornelia parle devant la foule. Jip entend Cornelia et court vers elle. Cornelia termine son discours puis, quand elle trouve les filles, les gronde pour leur mauvaise conduite et leurs mauvais choix.

Le groupe se rend au salon de Tyson pour rencontrer Grandmary, qui est choquée par leur apparence. Samantha commence à expliquer ce qui sest passé et Grandmary linforme que sur le chemin du salon, elle a entendu Cornelia parler. En conséquence, elle a changé davis sur le vote des femmes.

Rétrospective: grandir en 1904

Discute de lenfance au tournant du siècle en Amérique. Sujets abordés:

  • Comment laccouchement était géré par les familles et les médecins, et les différentes façons dont les bébés étaient choyés et pris en charge par les infirmières et les nounous.
  • Les nombreuses choses a lenfant ferait dans sa salle de jeux, comme jouer avec des jouets et prendre ses repas sur des tables et des chaises de la taille dun enfant.
  • Des lois et des jouets qui ont été inventés pour aider les enfants à embrasser leur enfance – les parents commençaient à comprendre que Lenfance était un temps précieux quil fallait passer à jouer plutôt quà travailler.
  • Jeux et jouets populaires avec lesquels les enfants jouent, tels que les ours en peluche, les dominos et les volumes dAlice au pays des merveilles et du magicien dOz.
  • Similitudes que les jeunes garçons et filles avaient avec leurs styles vestimentaires à lépoque.
  • Lespoir que les enfants grandissent pour devenir de véritables dames et messieurs, de nombreuses filles commençant à mûrir à cet âge de huit ou neuf ans.
  • Changements de vêtements et dapparence que les filles ont endurés à lâge de quinze ans vieilles – de nombreuses autres filles ont également commencé à fréquenter des écoles de fin détudes.
  • Différentes voies que les filles pouvaient choisir à lâge de dix-huit ans, dans lesquelles elles étaient officiellement accueillies dans le monde des adultes avec des sorties ou des soirées débutantes.

Couvertures de livres

 Samantha4v1  Samantha4v1

Première couverture de 1987 à 1998.

 Samantha4v2 Samantha4v2

/ div>

Deuxième couverture de 1998 à 2000.

 Samantha4 2000  Samantha4 2000

Troisième couverture de 2000 à 2004.

 Samantha4 3  Samantha4 3

Quatrième couverture de 2004 à 2014.

Ajoutez une photo à cette galerie

Trivia

  • Les premières éditions de Happy Birthday, Samantha! ont le mot « suffragette », qui était ce que les femmes anglaises voulaient être appelées; les femmes américaines préféraient le mot «suffragistes». Les éditions ultérieures corrigent cela. [2]

Articles associés à Happy Birthday, Samantha!

  • Chasuble en dentelle et circlet en bouton de rose
  • Jip le chien
  • Ours en mohair en mohair
  • Friandises de fête de Samantha
  • Limonade victorienne Ensemble
  • Congélateur de crème glacée
  • Élégant landau de poupée
  • Table et chaises en osier

Références

  1. ↑ Ceci est le premier livre de la série centrale dans laquelle Agnès et Agatha Pitt apparaissent, mais ils apparaissent chronologiquement en premier dans Samantha Saves the Wedding.
  2. ↑ Guides de Samantha « s American Girl Teacher », page 28.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *